Chine : un atelier sur l’éthique journalistique appelle à l’intégrité des médias

0
4

BEIJING, 13 septembre (Xinhua) — Les mesures visant à inhiber la fabrication et la diffusion de rumeurs ont été évoquées mercredi lors d’un atelier organisé par le comité d’éthique journalistique national de l’Association des journalistes de .
En réponse à un manque d’intégrité dans des domaines divers tels que l’économie et la société qui préoccupent le public, une campagne a été lancée dans le but d’éliminer les comportements malhonnêtes ou contraires à l’éthique, selon une déclaration publiée en août par la Commission centrale pour l’éthique et le progrès culturel.
Les participants de l’atelier ont présenté les progrès de la campagne, ainsi que les pratiques et les expériences de réfutation de rumeurs sur les grands portails Internet chinois tels que Sina et Baidu.
« La vérité est au coeur des actualités », ont souligné les participants. Certains médias ne respectent pas les normes éditoriales ni la vérité, en créant et diffusant de fausses nouvelles qui trompent le public et portent atteinte à la crédibilité du secteur des médias, ont-ils ajouté.
Les médias doivent appliquer la vision marxiste du journalisme afin d’assurer l’authenticité des nouvelles, garder à l’esprit leur responsabilité sociale, renforcer les connaissances médiatiques du public et former une cyberculture positive, ont indiqué les participants.
Ils ont appelé les médias à consolider leur intégrité et à renforcer l’éducation pour promouvoir l’intégrité de la société. Fin