La politique du « America first » porte préjudice aux relations entre l’UE et les Etats Unis, estime le PE

0
38

, 12 septembre (Xinhua) — Dans une résolution sur l’état des relations entre l’Union européenne (UE) et les adoptée mercredi, le (PE), réuni en session plénière à , déplore que la politique du « America first » menée par porte préjudice aux intérêts des deux parties.
La décision des Etats-Unis d’initier une guerre commerciale porte préjudice aux liens entre l’UE et les États-Unis, ont affirmé les eurodéputés, mercredi, dans une résolution adoptée par 490 voix pour, 148 contre et 51 abstentions.
« Les décisions unilatérales ne font qu’affaiblir le partenariat transatlantique », déclare la résolution.
Les eurodéputés estiment que la politique unilatérale « America first » met à mal « la confiance mutuelle » et trouvent difficile, depuis l’élection du président américain Donald Trump, de « comprendre les nouvelles approches des États-Unis en matière de problématiques mondiales et de conflits régionaux ».
Ils critiquent la décision du président Trump de se retirer de l’accord de Paris sur le climat, de l’accord nucléaire iranien et l’incertitude causée par la décision récente de Washington imposant des tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium.
L’UE se tient prête à travailler avec les États-Unis sur les questions liées au commerce dans le cadre des règles du système commercial multilatéral, précise le texte, ajoutant que l’OMC (Organisation mondiale du commerce) est le meilleur endroit pour résoudre ces différends.
Malgré les relations tendues, les eurodéputés estiment qu’il est « toujours essentiel d’entretenir le partenariat entre l’UE et les États-Unis ». Fin