in

Revue de la presse béninoise du 14 septembre 2018

Voici les principales informations à la Une de parus vendredi et la revue de la presse béninoise du
– – –
LA NATION
Guidés par le souci de résoudre les malentendus et de démarrer l’année académique sous de bons auspices, gouvernement et syndicats se sont retrouvés une fois encore jeudi à dans le cadre de la 2e session ordinaire de la Commission nationale des négociations gouvernement-centrales syndicales. Des conclusions, il ressort que sans aucun doute, l’année académique 2018-2019 ne connaîtra pas des heures chaudes comme cela a été le cas l’année dernière. D’ailleurs, selon le point fait par le ministre d’Etat, chargé du Plan et du développement, , tout semble bien partir avec des mesures hardies prises par le gouvernement, notamment avec la mise à la disposition des ministères sectoriels plus de 12,5 milliards de F CFA pour financer le démarrage de la rentrée.

Lire aussiRevue de la presse ivoirienne du 14 septembre 2018
– – –
LE MATINAL
Le est classé 9e sur les 38 pays évalués avec la note globale de 3,5 selon l’édition 2017 du rapport de la de l’évaluation des politiques et institutions nationales en (Cpia). En 2017, la note moyenne attribuée par la Cpia s’établit à 3,1 (le Bénin a effectué une performance). Selon le rapport, au plan de la gestion économique, sur une moyenne de 3,2 réalisée par les Etats évalués, le Bénin a obtenu la note 3,8. Du point de vue de la mise en œuvre des politiques structurelles et de la gestion et institutions du secteur public, le Bénin a enregistré la note 3,3. Quant aux politiques de lutte contre l’exclusion sociale et de promotion de l’équité, le Bénin s’en est sorti avec 3,4. Il faut souligner que les notes du Bénin sont toutes supérieures aux moyennes exigées aux pays de l’.

Lire aussiRevue de la presse belge du 14 septembre 2018
– – –
L’ECONOMISTE
Une atelier de sensibilisation sur « la mise en place de la traçabilité (codes-barres) », dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de renforcement des capacités productives et commerciales (PRCPC) des entreprises du Bénin, s’est tenu jeudi à Cotonou. Pour le directeur de cabinet du ministre de l’Industrie et du Commerce, , cette rencontre a pour but de sensibiliser les entreprises et industries béninoises à la mise en place du mécanisme de la traçabilité par le code-barres. Ceci, dans le cadre de la mise en œuvre du Projet de Renforcement des Capacités Productives et Commerciales (PRCPC) des entreprises du Bénin. Le ministère de l’Industrie et du Commerce qui a en charge la mise en œuvre de la Politique nationale de certification des produits nationaux au niveau du Bénin, se réjouit donc de voir la concrétisation progressive de la mise en place du mécanisme de la traçabilité des produits au Bénin.

What do you think?

0 points
Upvote Downvote

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Loading…

0

Comments

0 comments

Le vice-Premier ministre chinois Han Zheng effectuera une visite en Russie et à Singapour

Chine : hausse de la demande des prêts pour les petites entreprises au troisième trimestre